Accueil  >  Les Pôles d’activité  >  Les Pôles d’activité

Les Pôles d’activité


01

LE PÔLE PROSPECTIVE ÉCONOMIQUE

« L’Incubateur a été régulièrement contacté par des directeurs juridiques, universitaires, magistrats, notaires et huissiers qui souhaitaient s’investir dans ses travaux de réflexion et de proposition. En créant le « Cercle de l’Innovation », l’Incubateur associe des personnes de premier plan à ses membres associés existants pour des publications et des conférences ciblées sur les nouvelles relations qu’entretiennent entre eux les professionnels du droit. »

Lise Damelet, et Stéphanie Smatt Pinelli

02

LE PÔLE PROSPECTIVE IDENTITAIRE

« Bousculé depuis quelques années par de nouveaux acteurs, l’avocat doit retrouver sa place au cœur du marché du droit. Sa singularité doit être sa force. L’Incubateur a vocation à aider l’avocat qui innove, l’avocat qui entreprend, l’avocat qui ose. Une réflexion sur la déontologie et une extension des initiatives de l’Incubateur à d’autres barreaux seront au cœur de nos travaux. »

Ludovic Blanc 

03

LE PÔLE LAB – RESCRIT DÉONTOLOGIE

« a pour principales missions de travailler sur les relations entre l’avocat et les nouveaux acteurs du monde du droit. Ces grands projets sont ceux de la Labellisation et le Rescrit déontologique. Il réfléchira par ailleurs sur les questions déontologiques que posent les relations de l’avocat avec les tiers et plus particulièrement les legal start-up. »

Aymard de la Ferté-Sénectère

04

LE PÔLE EUROPÉEN ET INTERNATIONAL

« Les évolutions que connaît la profession d’avocat et les défis auxquels elle doit faire face ne sont pas spécifiques à la France, de nombreux barreaux et confrères étrangers travaillent sur les thèmes de réflexion de l’Incubateur ; il est donc apparu nécessaire et naturel de développer les travaux de l’Incubateur à l’international. »

Marine Simonnot

 

05

LE PÔLE PRIX – FONDS DE SOUTIEN

« Les avocats doivent être acteurs des innovations juridiques pour comprendre l’évolution du marché et mieux servir leurs clients. C’est la raison pour laquelle l’Incubateur accompagne, soutient et met en avant les services juridiques innovants. Ce Pôle organise et remet les Prix « Avocat » et « non Avocat » de l’Innovation, activité historique de l’Incubateur du Barreau de Paris. Le vote sera ouvert pour la première fois en 2016 à l’ensemble des avocats du Barreau de Paris. Outre l’extension de ce Pôle à tous les avocats de France, ses travaux porteront également sur la faculté de créer des passerelles entre la remise des Prix de l’Innovation et le bénéfice d’un accompagnement par le Fonds de soutien créatif. »

Vandrille Spire

06

LE PÔLE COMMUNICATION

« a vocation à diffuser les travaux et réflexions menés par l’Incubateur. Dans un monde du droit en évolution où le réseau est indispensable à tout projet entrepreneurial, ce Pôle se consacrera à l’organisation d’évènements permettant une interaction entre la Profession et de nombreux acteurs du monde de l’innovation. »

Gersende Le Maire

07

LE PÔLE JUSTICE

« L’avocat étant également Auxiliaire de Justice, il était essentiel de veiller à ce que l’Incubateur contribue à la réflexion qui doit être menée pour la Justice de demain. »

                                                                             

À propos

L’Incubateur du barreau de Paris est né d’une initiative lancée en 2012 par de jeunes avocats pendant la campagne électorale des bâtonniers de Paris. Le projet, baptisé à l’origine « Caravane », avait pour objectif d’impliquer le plus grand nombre de jeunes avocats sur des sujets d’avenir de la profession. Véritable think thank itinérant et participatif, la Caravane a réussi le pari d’organiser entre 2012 et 2013 une dizaine de réunions réunissant plus de 300 jeunes avocats d’horizons différents, exerçant tout à la fois en contentieux et en conseil. Forts de ces échanges, riches, fructueux et animés par la volonté de débattre librement de sujets parfois tabous, ses fondateurs ont pu remettre à Pierre-Olivier Sur et Laurent Martinet un Livre Blanc contenant des propositions audacieuses et innovantes. Constatant le succès de la Caravane, Pierre-Olivier Sur et Laurent Martinet ont souhaité la poursuite de cette initiative inédite et tournée vers l’avenir de la profession.